Send a message

Contactez-nous

Contactez-nous

Actualité
1 novembre 2018

Colloque International sur l'administration

M. Abdeljabbar El Kastalani,  Vice-Président au Conseil Régional Souss Massa, a pris part au colloque International, organisé à Rabat le 1 et 2 novembre 2018, par L’Ecole Nationale Supérieure d’Administration, placé sous le thème: « Quelle administration pour le nouveau modèle de développement marocain ? ». Ce colloque vise à renouveler le regard sur les thématiques relatives à l'administration publique, en questionnant son articulation avec les stratégies de développement, les politiques publiques structurantes et les processus d'implémentation et de pilotage.
 
L’ouverture du colloque a été marquée par une allocution du Chef du Gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, dans laquelle il a affirmé que le modèle de développement ne comprend pas uniquement le volet économique, mais englobe également l'administration, la gouvernance, la lutte contre les dysfonctionnements administratifs et la bureaucratie et la promotion des compétences et des ressources humaines pour les orienter vers un objectif de développement futur.
 
Le colloque s’est déroulé en présence, notamment, de Secrétaire Général du Gouvernement, M. Mohamed  Hajoui, Ministre de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique, M. Mohamed Benabdlekader, Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique, M. Moulay Hafid Elalamy,  Président du Conseil Economique, Social et Environnemental, M. Nizar Baraka, et les Représentants des 12 Régions.
 
Cette rencontre représente une réflexion collective sur une approche concertée à propos du nouveau modèle de développement permettant de consolider les acquis et relever les défis actuels et futurs du Royaume sur tous les niveaux, notamment politique, économique, sociale, culturel et scientifique. Et elle a comme  finalité de fournir des pistes de solutions durables pouvant être intégrées comme éléments de rénovation.
 
Ce colloque se donne, également, comme obligation de fournir des pistes de solutions durables pouvant être intégrées comme éléments de rénovation de l'action publique dans la matrice globale du nouveau modèle de développement.